Prêts pour une expérience unique?

Un service sur mesure contact@voyage-afriquedusud.fr

Conseils pour un safari en Namibie

safari en Namibie

Conseils pour un safari en Namibie

La Namibie n’est pas aussi connue pour ses safaris que ses voisins proches, notamment l’Afrique du Sud et le Botswana. Et pourtant, les paysages y sont grandioses et la faune abondante. C’est le pays idéal pour observer les animaux se promener tranquillement dans des endroits aussi magiques que divers. Nous vous donnons tous ses conseils pour réaliser le plus beau safari en Namibie.

5 bonnes raisons de faire un safari en Namibie

1 – Une destination animalière méconnue

La Namibie est un pays plutôt sous-estimé pour son potentiel de safari. Que ce soit un pays peu fréquenté par les touristes en quête de safari est en fait un avantage. Il y a moins de chances que vous vous retrouviez parmi un groupe de 30 véhicules, les yeux fixés sur un troupeau d’éléphants. Vous gagnez donc en tranquillité, ce qui est plus qu’appréciable.

En Namibie, toutes les dispositions sont prises pour permettre aux visiteurs de réaliser un safari d’exception. Les camps et les lodges sont nombreux, localisés à des endroits stratégiques par rapport à la vie sauvage. Ils offrent également les services de rangers pour vous accompagner dans vos aventures (même si ce n’est pas obligatoire). Et les safaris ne se font pas seulement à travers les vitres d’un 4×4 ! Au contraire, vous pourrez les faire à pied, en bateau, à vélo ou même à cheval.

2 – La diversité de sa faune

Lors de votre safari en Namibie, vous pourrez observer tous les plus grands animaux du continent. A commencer par le Big Five, à savoir le lion, l’éléphant, le rhinocéros, le buffle et le léopard. Ce sont en effet les cinq espèces qui sont souvent les plus recherchées lors d’un safari africain. Mais vous ne manquerez sûrement pas non plus de croiser des girafes, des zèbres, des gnous, des guépards, des hyènes, des hippopotames… et beaucoup d’autres !

Les ornithologues ne seront pas non plus en reste avec plus de 700 espèces différentes d’oiseaux répertoriées en Namibie.

Elephant en safari

Ce qui différencie réellement la Namibie des autres destinations d’Afrique, ce sont ses déserts, qui abritent des espèces uniques et extraordinaires. Ainsi, peut-être aurez-vous la chance d’observer des oryx (aussi appelés gemsboks), magnifique gazelle noire et blanche aux immenses cornes toutes droites. Il s’agit d’ailleurs de l’animal emblème de la Namibie.

Le désert namibien abrite également des autruches, des reptiles, des chacals, des renards à oreilles de chauve-souris, des spingboks, ainsi que d’adorables suricates. Certaines espèces, que l’on ne trouve à priori pas dans les régions très arides, se sont mêmes adapées physiologiquement aux difficiles conditions du désert. Par exemple, le lion et l’éléphant du désert. Bien que physiquement proches de leurs cousins de la savane, ils présentent des particularités qui leur permettent de survivre dans cet environnement difficile.

Enfin, et c’est peut-être le plus étonnant après avoir évoqué les animaux du désert, mais la Namibie abrite une importante faune marine. En effet, l’ouest du pays est bordé par l’océan Atlantique. Lors de votre voyage, ne manquez d’embarquer pour une croisière. Ce sera l’occasion de voir des dauphins, des otaries, des pélicans, des flamants roses, et même en saison, des baleines !

3 – Des paysages variés pour votre safari en Namibie

Il existe des réserves naturelles dans toutes les régions du territoire, du nord au sud et de l’est à l’ouest. Où que vous alliez, vous aurez donc l’occasion de voir des animaux sauvages, et ce dans des endroits aussi grandioses que diversifiés ! Dans un désert de sable ou de pierres, dans la savane ou les montagnes… Chaque région accueille ses propres spécimens, ce qui rendra votre expérience d’autant plus unique.

Imaginez découvrir un troupeau d’éléphants dans les montagnes désertiques du Damaraland, une famille de lions érant dans les dunes de sable du nord du désert du Namib, ou encore des dizaines d’antilopes au beau milieu d’un désert de sel. Des rencontres sauvages que vous n’oublierez jamais !

lion à Etosha - Namibie

4 – Un safari pour toute la famille

Dans la très grande majorité des réserves naturelles de Namibie, il est possible de faire un safari en autonomie, à bord de son propre véhicule. Cela veut dire que les enfants de tout âge y sont acceptés, en respectant quelques mesures de sécurité bien sûr. Par exemple, garder les fenêtres fermées dans les régions où la densité animalière est très élevée, ou ne sortir de la voiture que dans les zones autorisés.

Il est également possible de faire des safaris avec des guides professionnels et à bord de véhicules spécialement conçus. Selon les établissements, l’âge accepté pour que les enfants puissent participer varie. Notre notre agence locale sera ravie de vous conseiller.

Selon les logements et la formule choisis, les prix commençent autour d’une dizaine d’euros par personne et par jour. Il s’agit du prix de l’entrée dans la majorité des parcs nationaux du pays, dont le parc Etosha, le plus réputé pour faire un safari en Namibie. Toutes les réserves sont également accessibles par la route, c’est donc un pays tout à fait adapté aux autotours. Pour les voyageurs à la recherche de luxe et de facilité, il est également possible de parcourir le pays à bord d’avions-taxis et de loger dans des établissements d’exception. Là encore, de nombreuses options adaptées aux familles sont disponibles.

Enfin, sachez qu’aucun vaccin ni traitement médical n’est obligatoire en Namibie. Concernant le paludisme, le risque existe dans le tiers nord du territoire. Il est le plus élevé dans l’extrême nord et le nord-est, c’est-à-dire la région d’Ovambo et le long de la bande de Caprivi. A noter également que le risque de paludisme est présent uniquement durant la saison des pluies, c’est à dire entre janvier et avril. Bien que recommandé à cette saison, le traitement anti-paludéen n’est pas obligatoire. Et surtout, le plus efficace reste la prévention : manches et pantalons longs, chaussettes et répulsif anti-moutique.

5 – Un safari en Namibie… mais pas que !

Au-délà des merveilleux safaris qu’offre la Namibie, le pays a beaucoup à offrir ! Les sportifs apprécieront les innombrables sentiers de randonnée proposés, allant de quelques kilomètres à des treks sur plusieurs jours. Pour les férus d’équitation, ne manquez pas une sortie à cheval à la découverte du Kalahari, ou même une nuit à la belle étoile avec vos chevaux à Sossusvlei. Des excursions en kayak, en quad, en VTT, du surf sur les dunes de sable ou un survol en montgolfière font partie des activités exceptionnelles à ne pas rater durant votre voyage en Namibie.

Si vous êtes intéressés par l’histoire, le nombreux sites de peintures rupestres vous raviront. Twyfelfontein en est l’un des plus connus. Pour une rencontre humaine inoubliable, la visite d’une communauté Himba sera sans aucun doute l’un des moments forts de votre voyage. Pour des paysages exceptionnels, Sossusvlei et ses immenses dunes de sable rouge, ou bien encore le Fish River Canyon, deuxième plus grand canyon au monde, ne manqueront pas de vous émerveiller. De quoi satisfaire tous les voyageurs !

safari en Namibie

Où faire un safari en Namibie ?

La Namibie est un immense territoire sauvage, et les rencontres avec la vie sauvage sont possibles presque partout. Nous vous présentons ici les plus notables.

Le parc national Etosha

Le parc national Etosha est LA destination incontournable pour un safari en Namibie. C’est le plus connu et le plus fréquenté des parcs namibiens. Il est situé au nord du pays, à environ 450 km au nord de la capitale Windhoek. Le parc couvre une surface de 22 270 km2. Il doit son nom à l’Etosha Pan, un désert de sel qui représente près d’un quart de la superficie totale du parc. Le pan est si grand qu’il est même visible depuis l’espace ! Il attire de nombreux animaux. Pendant la saison sèche, ils viennent y lécher le sel qui leur apporte des mineraux. Pendant la saison des pluies, certaines parties de la cuvette forment des points d’eau où les animaux viennent s’abreuver. Cela attire également des milliers de flamants roses en migration.

Le parc Etosha abrite, entre autres, 4 des Big Five (seul le buffle manque à l’appel).

Le Damaraland

Le Damaraland se situe au nord-ouest du pays. Il se caractérise par ses paysages rocheux et accidentés d’une beauté fascinante. La faune y est parfaitement adaptée aux fortes chaleurs et aux sécheresses persistantes de la région. On y trouve des éléphants, capables de supporter le désert de roches et de sable. Ils qui peuvent parcourir des centaines kilomètres dans les lits de rivières asséchées à la recherche d’eau. C’est également une région où vivent les menacés rhinocéros noirs. Ils sont d’ailleurs très surveillés par les équipe de conservation. Les lions du désert, en danger critique d’extinction, ont eux aussi réussi à s’adapter au climat aride, bien qu’ils soient plus difficiles à observer. L’impala endémique à face noire et le Damara dik-dik se trouvent également dans la région.

Le Kalahari

A l’est du pays, le désert du Kalahari est le plus vaste du monde. Il s’étend sur 3 pays, à savoir la Namibie, l’Afrique du Sud et le Botswana. C’est une terre rude et sans eau, mais où certains des animaux les mieux adaptés ont réussi à proliférer.
Les lions du Kalahari vivent en petits groupes. Pour chasser, ils doivent couvrir de vastes étendues. Il passent parfois des jours, voire des semaines, sans eau tant qu’ils n’ont pas attraper une proie.
Le guépard, espèce menacée, est l’un des chasseurs les plus efficaces du Kalahari. L’animal le plus rapide au monde profite de cet avantage pour s’attaquer à de grandes proies comme les oryx ou les gnous.
Véritable symbole du désert africain, le suricate est parfaitement adapté à cet environnement. Il vit en groupe, construisant des terriers élaborés dans les sables du Kalahari pour s’abriter et se protéger de la chaleur torride et des prédateurs.
La girage, la hyène brune, ou bien encore le phacochère, font également partie des animaux que vous aurez peut-être la chance de rencontrer lors de votre séjour dans le Kalahari.

Impala en Namibie

Le désert du Namib

Longeant tout la côte ouest de la Namibie, le désert du Namib est le désert le plus célèbre au monde. Il abrite des espèces particulièrement adaptées au désert. Parmi elles, des autruches, des lions et des éléphants du désert, le petit gecko du Namib, ainsi que de nombreuses antilopes comme les oryx et les springboks.
Dans la région de Aus, vous serez sûrement très surpris de tomber sur des chevaux sauvages. Etonnant dans ce paysage caractérisé par des montagnes de granit, des lits de rivière asséchés et des plaines étendues. Leur origine est toujours un mystère, mais malgré la dureté et l’aridité de leur environnement, ils se sont adaptés et y vivent encore aujourd’hui.

La côte namibienne

Comme évoqué plus haut, un safari en Namibie est également l’occasion d’observer une faune marine riche. Lors de votre étape dans la région de Swakopmund, nous vous conseillons d’embarquer pour une croisière à la découverte de Sandwich Harbour. Avec un petit peu de chance, vous pourrez y voir des dauphins, des otaries, des flamants roses, ainsi que des baleines en saison !
Si vous vous rendez sur la Skeleton Coast, nous vous recommandons un arrêt à Cape Cross, où vivent plus de 150 000 otaries à fourrure du Cap.

Le Waterberg

La région du Waterberg, située entre Windhoek et Etosha, est un plateau qui s’élève sur les sables du désert. Il s’agit d’un véritable sanctuaire pour les espèces animales menacées et rares. Les marcheurs adoreront explorer cette région à pied. Ici, pas de Big 5 (à l’exception du rhinocéros), mais des espèces tout aussi intéréssantes. Elle abrite notamment l’hippotrague noir (ou antilope noire), l’antilope rouanne, l’éland ou encore le léopard, le guépard et la hyène !

La bande de Caprivi

Ce que l’on appelle la bande de Caprivi (ou région du Zambèze), c’est un étroit couloir de terre de 400 kilomètres de long, situé dans le nord-est de la Namibie. Elle est coincée entre l’Angola au nord et le Botswana au sud. Tout au bout, elle permet de rejoindre la Zambie puis la ville de Kasane. Elle abrite plusieurs réserves, dont Bwabwata, Mudumu, Lizauli, et Mamili, qui protègent la faune. Région la plus humide du pays, elle abrite une grande variété d’oiseaux et d’animaux. Les buffles et les éléphants sont nombreux et il y a beaucoup de prédateurs comme des lions ou des lycaons. Il n’y a pas de rhinocéros, mais il est commun d’y voir des girafes, des zèbres, des gnous ou encore des hippopotames.

Hippos

Le coût d’un safari en Namibie

Il est difficile de donner ici le prix d’un safari en Namibie car cela va dépendre de plusieurs facteurs. Par exemple :

  • la durée de votre safari
  • la période choisie (il y a une différence tarifaire assez importante entre la basse et la haute saison)
  • le nombre de voyageurs (d’une manière générale, plus vous serez nombreux, moins le prix par personne sera élevé)
  • la catégorie des établissements souhaités (l’offre hôtelière est très large, du camping aux lodges très luxueux)
  • le type de transport (autotour, voyage guidé ou transferts aériens)
  • les régions et les parcs visités (en moyenne, les parcs principaux comme Etosha vont coûter plus cher que le Waterberg par exemple)
  • les activités choisies
  • … etc.

Le prix des activités en safari

Il faut tout de même savoir que la Namibie est l’une des destinations les plus abordables du continent. En effet, et comme mentionné plus tôt, il est possible de faire les safaris dans son propre véhicule. Dans ce cas, il n’y a que les frais d’entrée dans les parcs à régler. Par exemple, le prix pour entrer au sein du parc national d’Etosha en 2022 est de NAD 150 (environ 9€) par adulte, NAD 100 (environ 6€) par enfant jusqu’à 16 ans, ainsi que N$ 50 (environ 3€) pour la voiture. Ce prix est à payer par jour passé dans le parc. Vous pourrez ensuite explorer le parc comme bon vous semble à la recherche des animaux.

Si vous le souhaitez, il est possible d’organiser des safaris en 4×4 découvert et avec un ranger profesionnel. A Etosha, ils coûtent NAD 650 (environ 40€) par personne pour un safari au lever ou au coucher du soleil, et NAD 750 (environ 46€) par personne pour un safari de nuit.

Le prix du logement lors de votre safari en Namibie

Pour ce qui est du logement, ici encore ça va dépendre du standing souhaité. Si vous êtes un aventurier dans l’âme, sachez que la Namibie est un pays parfaitement adapté au camping. Il est possible de louer un 4×4 tout équipé avec les tentes sur le toit. La location du véhicule coûte plus cher qu’une voiture classique (entre 150 et 200€ par jour en haute saison pour un véhicule pour 4 personnes avec 2 tentes), en revanche vous économiserez grandement sur le prix des emplacements de camping. Ces derniers ne coutent souvent qu’une vingtaine d’euros par personne, parfois moins. Avec votre véhicule équipé, vous pourrez préparer vos repas vous-mêmes (souvent pour quelques euros), et éviter ainsi de dépenser de l’argent dans les restaurants.

Pour des logements intermédiaires dans les réserves, on peut compter en moyenne entre 100€ et 200€ par personne et par nuit. La très grande majorité des lodges et des camps proposent des safaris guidés dont les prix varient entre 50 et 100€ par personne. Renseignez-vous à l’accueil de votre camp, il sauront vous donner les options, les tarifs et les conditions.

Enfin pour un voyage tout confort avec nuitées dans des lodges luxueux, les prix peuvent monter très haut. En effet, les établissements les plus exclusifs peuvent aller jusqu’à près de 2000€ par personne et par nuit. Cela inclut bien évidemment tous vos repas et toutes vos activités. Et si vous ne souhaitez pas vous embêter avec la route, il est possible d’organiser des transferts en avion-taxi entre chaque étape. De quoi profiter de la beauté de la Namibie vu du ciel !

Safari en 4x4 en Namibie

Les saisons des safaris en Namibie

L’autre question importante est de savoir quelle est la meilleure période pour faire un safari en Namibie. En effet, selon le mois choisi, les prix ainsi que l’expérience peuvent être très différents.

Avant tout, il est important de différencier les deux saisons majeures en Namibie. L’été austral, de novembre à avril, qui est également la saison des pluies. Les températures sont élevées, parfois même très élevées, et le climat est humide. L’hiver, de mai à octobre, marque la saison sèche. Les températures sont douces et agréables en journée avec un ciel dégagé. En revanche, elles peuvent être très fraîches, voire négatives, la nuit. L’hiver est généralement considéré comme la meilleure periode pour faire un safari en Namibie. En effet, les animaux sont plus facilement observables autour des rares points d’eau. De plus, la végétation étant peu dense, ils sont plus faciles à repérer.

En revanche, les prix sont plus élevés entre juillet et octobre. Il faut également savoir qu’en juillet-août, pendant les vacances scolaires en Europe, il y a souvent beaucoup de monde et il faut réserver longtemps (1 an voire plus) à l’avance.

De ce fait, nous recommandons les mois de mai et juin, ainsi que de septembre et octobre, qui permettent de profiter de toutes les beautés de la Namibie sans avoir à subir le flux important de touristes.

Les mois les plus agréables sont avril, septembre et octobre, entre la saison sèche et la saison des pluies. Les températures ne sont pas trop élevées, tandis que les averses sont rares. Tout dépend cependant de votre destination, de vos envies et de vos objectifs.
En revanche, si vous voyagez en Namibie pour ses oiseaux, les mois estivaux sont ceux durant lesquelles les espèces migratoires sont présentes.

Alors, êtes-vous tentés par un safari en Namibie ? N’hésitez plus à l’intégrer à votre autotour en Namibie et cliquez ici pour une demande de devis.

demander-autotour-namibie

FAQ

Où faire un safari en Namibie ?

Les animaux sont présents sur la quasi totalité du territoire. En revanche, les régions d’Etosha, le Damaraland et le Kalahari sont réputés pour être celles où l’on voit le plus d’animaux.

Quelle est la meilleure saison pour faire un safari en Namibie ?

Les mois d’hiver secs (mai à octobre) sont généralement reputés pour être les meilleurs pour observer les animaux. En revanche, il peut y avoir beaucoup de visiteurs en juillet et août.

Combien coûte un safari en Namibie ?

Bien qu’il s’agisse de l’une des destinations les plus aborables du continent, le prix va grandement varier selon les logements, le transport, le circuit, la durée du séjour… etc. Les prix varient ainsi de quelques dizaines d’euros par jour pour un safari en autonomie, à plusieurs centaines pour les plus beaux hébergements.

Que mettre dans ma valise pour un safari en Namibie ?

Bien sûr, cela va dépendre de la période à laquelle vous partez, mais d’une manière générale, les indispensables du safari incluent une paire de jumelles, des vêtements légers et couvrant, un appareil photo, de la crème solaire ainsi qu’un chapeau !

Post a Comment