Prêts pour une expérience unique?

Un service sur mesure contact@voyage-afriquedusud.fr

Comment visiter le désert du Kalahari?

désert du Kalahari au Botswana

Comment visiter le désert du Kalahari?

Le Kalahari est la plus sèche et la plus grande étendue de sable au monde. Situé entre les bassins des fleuves Zambèze et Orange, le désert du Kalahari s’étend principalement sur les territoires de trois pays : le Botswana, la Namibie et l’Afrique du Sud. Et si l’on compte son bassin, qui couvre plus de 2.5 millions de km2, le Kalahari s’étend jusqu’à l’Angola, la République Démocratique du Congo, la Zambie et le Zimbabwe. On trouve plusieurs réserves naturelles sur ces terres arides et pourtant propices à la vie sauvage. Mais surtout, c’est un monde bien à part. Les Bushmen disent même que la nuit, on y entend la musique des étoiles. Alors laissez-vous guider par notre agence de voyage au Botswana et laissez-vous envoûter…

Un peu d’histoire sur le désert du Kalahari

Le Kalahari est un désert qui existe depuis la période du Crétacé (65-135 millions d’années). Ses champs de dunes fossiles témoignent de périodes de grande humidité et de grande aridité. C’est au cours d’une période de fortes précipitations que s’est formée la dépression de Makgadikgadi, au nord du Botswana.

La région du Kalahari fut toujours terre des Bushmen, tribu ancestrale de chasseurs-cueilleurs. Le premier européen à traverser le désert du Kalahari fut l’explorateur britannique David Livingstone, qui lança sa troisième expédition en 1849. Il se mit en tête d’atteindre le coeur des terres africaines, depuis l’Afrique du Sud. Il découvrit donc le désert du Kalahari, qui lui apparut comme une terre hostile.

Puis il remonta le Zambèze et déboucha finalement sur le lac Ngami. En 1878 et 1879, un groupe de Boers (pionniers blancs d’Afrique du Sud), avec environ trois cents chariots, traversa le Kalahari à pied depuis le Transvaal jusqu’à Ngami, puis en Angola. Les survivants ont déclaré que quelque 250 personnes et neuf mille têtes de bétail sont mortes au cours de ce voyage difficile.

Peu de changement majeur dans la région donc, jusqu’à la colonisation britannique. En 1961, la Couronne créa la réserve du Kalahari Central et en fit une zone protégée pour permettre aux tribus San de pratiquer l’art de la chasse en respectant leurs traditions et la vie sauvage. C’est pour cela que la réserve fut fermée au public jusque dans les années 1990.

Puis, le gouvernement décida de développer le tourisme. De nombreux lodges apparurent à l’intérieur et à la périphérie du parc, attirant de plus en plus de visiteurs étrangers. Aujourd’hui, les Bushmen profitent en partie du tourisme en offrant la possibilité aux touristes en voyage au Botswana de découvrir leur culture et leurs traditions.

désert du Kalahari au Botswana

Que faire dans le désert du Kalahari ?

La faune

Malgré son climat aride, le désert du Kalahari abrite une faune dense et variée. Les experts y estiment environ 360 espèces différentes de mammifères et d’oiseaux. Parmi les espèces les plus fréquemment rencontrées, on trouve les oryx, les autruches et les springboks. Vous ne manquerez probablement pas de croiser d’adorables familles de suricates. Rassurez-vous, les éléphants et girafes sont aussi bien présents, même si plus rares que dans le nord du pays. Les guépards profitent de l’absence de relief du Kalahari pour des courses poursuites hors du commun.

Parmi les espèces plus rares, peut-être aurez-vous la chance d’observer quelques hyènes brunes, aux poils plus longs que ceux de ses cousines les hyènes tachetées, ou encore un insaisissable pangolin ! Enfin, les lions, qui sont ici réputés pour être bien plus grands et majestueux qu’ailleurs, offrent aux chanceux visiteurs un spectacle unique !

La principale activité à faire absolument dans le désert du Kalahari, et lors de tout voyage au Botswana d’ailleurs, est bien évidemment un safari. C’est possible dans la réserve du Kalahari Central, par l’intermédiaire d’une agence de tourisme ou de votre lodge sur place. A bord d’un 4×4 spécialement équipé et accompagné d’un guide expérimenté, vous pourrez parcourir le désert à la recherche de toutes ces incroyables espèces.

Car Safari Botswana

La flore

Bien qu’il y ait peu de végétation pendant la majeure partie de l’année, la meilleure période pour profiter de la flore du Kalahari est après les premières pluies, fin octobre/début novembre. En effet, la nature du sable du Kalahari lui permet de s’épaissir pour retenir l’eau. Ce type de sable a la capacité de piéger et de retenir l’eau des courtes averses pendant de longues périodes de temps.

De ce fait, et malgré le climat difficile, il est estimé que la région abrite plus de 400 espèces végétales.
La flore du Kalahari se compose principalement d’une végétation de type savane. Vers les régions plus arides du sud, la végétation dominante est constituée de graminées ainsi que d’arbres et d’arbustes resistants comme l’acacia par exemple. Les régions plus au nord sont exclusivement couvertes de savane arborée et arbustive avec des zones de végétation dense comprenant des variétés telles que le mopane. Au nord-est du désert, le sol du Kalahari abrite des zones boisées.

A la rencontre des Bushmen

Rien de mieux pour comprendre le désert que de l’explorer avec ceux qui y vivent depuis des siècles : les Bushmen. Le désert est toujours leur lieu de vie, et leurs traditions n’ont pas beaucoup changé au fil des siècles. Que ce soit pour quelques heures ou plusieurs jours, plusieurs opérateurs et lodges de la région proposent une immersion à la découverte de la culture San. Vous pourrez notamment apprendre leurs techniques de chasse et de cueillette, à repérer les plantes médicinales, à faire du feu, ou encore observer les peintures rupestres ancestrales. Pour une visite authentique, notre équipe d’experts locaux se fera un plaisir de vous recommander ses meilleures adresses.

Bushmen du Kalahari

Le désert du Kalahari vu du ciel

Mais le top du top dans le désert du Kalahari est de faire un Fly In Safari. C’est une manière complètement différente de voyager puisque l’avion devient partie intégrante de l’aventure, au lieu d’être un simple moyen de transport. Plus simplement: c’est en avion que vous ferez vos safaris, et non plus en voiture. Les avantages sont indénombrables. En plus de profiter d’une expérience originale, vous gagnerez en temps et en émerveillement. Les paysages immenses du Kalahari prennent une toute autre dimension depuis les airs !

Les panoramas spectaculaires seront d’autant plus hallucinants que vous pourrez admirer la faune dans son ensemble. Vous ne verrez plus simplement un gnou à l’horizon, mais bien tout un troupeau. Et votre liberté sera sans limites. Les avions sont petits donc très maniables, et le pilote se fera un plaisir d’incliner l’appareil pour se rapprocher, ou vous permettre de prendre une photo. Vous n’aurez qu’à demander ! Tout sera à votre portée, puisque les distances n’auront plus d’importance.

Le climat du désert du Kalahari

Le Kalahari dispose de saisons bien distinctes et chacune offre un spectacle merveilleux. La saison des pluies s’étend de novembre à décembre. C’est la période où le désert se laisse envahir de pousses vertes et de fleurs, ce qui lui donne des airs moins hostiles. Cela attire de nombreux d’animaux, notamment les herbivores venus se nourrir et mettre bas, suivis de près par les prédateurs à la recherche de leur prochain repas. Les troupeaux de buffles, de zèbres et d’éléphants en migration offrent des safaris au Botswana inoubliables. C’est donc une excellente période pour voir les animaux.
Pendant la saison hivernale sèche, l’observation des animaux est également bonne. En effet, la faune se concentre autour des rares points d’eau restants. De mai à août, le temps est sec avec des nuits glaciales, tandis que septembre et octobre sont généralement secs mais de plus en plus chauds pendant la journée. En novembre, la chaleur peut devenir difficilement supportable, avant que n’arrivent, enfin, les premières pluies.

climat Kalahari Botswana

Les logements dans le Kalahari

Bien que les possibilités d’hébergement se multiplient en périphérie de la réserve du Kalahari Central, elles ne sont pas illimitées au sein même de celle-ci. Outre les sites de camping, il n’existe que 2 lodges situés dans le parc : le Kalahari Plains Camp et le Tau Pan Camp. Leur localisation est bien évidemment stratégique pour faciliter les départs en safari. Ils disposent chacun d’une dizaine de chalets tout confort, avec des lits doubles spacieux et des terrasses privées d’où admirer le coucher du soleil dans un calme absolu. Des piscines ont même été installées pour permettre aux visiteurs de se ressourcer au mieux. C’est l’idéal pour reprendre des forces après une longue journée!

Le désert du Kalahari au Botswana fait partie de ces lieux mythiques et magiques qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte. En plus d’être un havre de paix, c’est un sanctuaire pour la vie sauvage et le berceau de traditions ancestrales. Le pays des Bushmen vous en apprendra beaucoup sur la nature et sur vous-même, dans le plus grand des calmes. Restez-y au moins trois jours pour avoir le temps de bien en profiter et de faire de votre circuit au Botswana une expérience vraiment unique.

Alors, vous êtes tenté par une découverte du désert du Kalahari au Botswana ? N’hésitez pas à l’inclure dans votre séjour et envoyez-nous votre demande de devis en cliquant ici.

demande sejour au botswana

FAQ

Quelle est la meilleure saison pour se rendre dans le désert du Kalahari ?

Il n’y a pas une bonne période pour découvrir le Kalahari. Les pluies (novembre à décembre) attirent de nombreux animaux. Ainsi, les premiers mois de la saison verte (décembre à début janvier) sont souvent considérés comme la meilleure période pour visiter le Kalahari. Les observations animalières restent néanmoins bonnes également pendant la saison sèche, quand la faune se concentre autour des rares points d’eau.

Comment se rendre dans le Kahalari ?

Au Botswana, la Réserve du Kalahari Central se situe à environ 250 km au sud de Maun, la porte d’entrée du delta de l’Okavango. Vous pouvez vous y rendre par la route avec un 4×4 (5h00 environ). A noter qu’après la saison des pluies, la route peut être très mauvaise et les temps de conduite seront plus longs. Il est alors beaucoup plus facile de s’y rendre en avion-taxi.

Où loger dans le désert du Kalahari ?

Dans le parc, c’est soit en camping, soit dans l’un des 2 lodges : Kalahari Plains Camp et Tau Pan Camp. A l’extérieur du parc, les alternatives sont plus nombreuses.

Post a Comment