La région de St Lucia: une merveille naturelle classée au Patrimoine Mondial de l’UNESCO

Santa Lucia est une petite ville très tranquille sur la côte à l’est de Durban, dans la province du KwaZulu-Natal. Son organisation résidentielle lui donne des airs de village vacances, mais ne vous arrêtez pas à la première impression ! Sainte Lucie a bien des merveilles à offrir. A commencer par les hippopotames qui se promènent parfois dans la rue la nuit, et qui ont une légère tendance à investir les piscines des hôtels.

Un peu d’histoire sur Santa Lucia en Afrique du Sud

Des preuves ont été trouvées de la présence d’hommes vivant dans les montagnes autour de St Lucia il y a 130 000 ans. La région a donc toujours été occupée par diverses populations. Les premiers européens, Portugais survivants du naufrage du navire Sao Bento, y arrivèrent en 1554 et nommèrent l’endroit Rio dos Medos do Ouro («Rivière des Dunes Dorées»). Vingt ans plus tard, le 13 Décembre 1575, jour du festin de Sainte Lucie, la région de l’estuaire prit son nom actuel de Santa Lucia.

La colonisation du pays puis l’institutionnalisation du système de ségrégation raciale marquent le début des ennuis pour St Lucia. La ville, par ailleurs classée comme township par les Britanniques en 1822, est intégrée au bantoustan du KwaZulu en 1970. Les bantoustans sont des «Etats» créés par le régime d’apartheid pour les populations noires. Celui du KwaZulu acquiert l’autonomie en 1977 sans être jamais reconnu par la communauté internationale. La province du KwaZulu-Natal est ainsi le résultat de la fusion post-apartheid entre l’ancienne province afrikaner du Natal et le bantoustan du KwaZulu, aussi appelé Zululand,.

st lucia en afrique du sud

La valeur de la région de Santa Lucia en Afrique du Sud est reconnue dès les années 1970. En 1971, le lac de St Lucia est listé dans la Convention de Ramsar (Convention relative aux Zones Humides d’Importance Internationale), en raison de ses plages peuplées de tortues et de ses barrières de corail. L’ensemble du parc atteint la consécration en 1999 par sa déclaration au Patrimoine Mondial de l’UNESCO.

Que faire à Sainte Lucie en Afrique du Sud?

Pour vous donner un avant-goût de la beauté de la région de Santa Lucia, commencez par le plus facile et le plus accessible: la vaste plage et l’estuaire de St Lucia, situés tous deux à la sortie de la ville. La croisière sur l’estuaire est incontournable. Elle vous donnera l’occasion de croiser une multitude d’oiseaux de toutes sortes, des hippos bien sûr et, si vous avez de la chance, quelques crocos. Plusieurs compagnies proposent l’activité, à vous de faire votre choix. Portez cependant une attention particulière à la taille des bateaux: plus ils sont petits, mieux c’est.

santa lucia

En réalité, l’estuaire fait partie de l’iSimangaliso Wetland Park, fameux premier site sud-africain du Patrimoine Mondial de l’UNESCO qui englobe à peu près toutes les attractions des alentours. Il inclut notamment le Lac de Sainte Lucie et Cape Vidal, petit coin de paradis au bout d’une route un peu laborieuse, dont la plage est sans doute l’une des plus belles du monde. Un peu plus au nord se trouve Sodwana Bay, superbe baie connue pour ses récifs vierges adorés des plongeurs.

Vous l’aurez sans doute compris: la totalité du parc d’iSimangaliso est digne d’intérêt. Vous pouvez le découvrir par vous-mêmes, en vous promenant au hasard des animaux que vous croiserez ou des plages où vous aboutirez, mais l’administration du parc et ses partenaires offrent également une multitude d’activités: tours à pied pour observer les tortues, plongée, croisières, etc. De quoi occuper quelques journées!

Si vous êtes à la recherche d’un safari dans le sens plus classique du terme, remontez un peu plus dans les terres vers la réserve de Hluhluwe-Umfolozi, qui abrite girafes et autres rhinos à gogo.

Où loger à St Lucia ?

Vous trouverez facilement des logements dans la ville de Santa Lucia pour tous les budgets. Les backpackers sont nombreux, très abordables et confortables pour la plupart, offrant parfois piscine et espace braai. Des options plus luxueuses existent également. Loger dans la ville même est sans doute l’option la plus facile en termes de vie quotidienne, puisqu’elle donne accès à tous les conforts quotidiens (restaurants, supermarchés, centres commerciaux, etc). Mais il peut s’avérer fatiguant et chronophage de faire tous les jours l’aller-retour entre la ville et les réserves naturelles, surtout si vous souhaitez explorer l’iSimangaliso en profondeur.

hippy sainte lucie

L’autre option est donc de loger directement à l’intérieur du parc. Sites de camping et «self-catering» existent dans toutes les parties du parc. Cela rend l’expérience assurément plus authentique mais assurez-vous de n’avoir rien oublié! La route vers la civilisation peut être longue.

Bien que la ville de Santa Lucia en elle-même ne soit pas une attraction majeure, elle est parfaitement située pour explorer les merveilles naturelles environnantes et particulièrement l’iSimangaliso Wetland Park. Ce nom signifie « cet endroit est miraculeux » en Zulu. Alors, ça fait rêver non ?

Alors, êtes vous tentés par Santa Lucia Afrique du Sud et sa région? N’hésitez plus à l’intégrer à votre autotour en Afrique du Sud et cliquez ici pour une demande de devis.

devis afrique du sud

Facebook Comments

POST A COMMENT.

CommentLuv badge