L’icône Krüger National Park

Le Krüger National Park, «Le Krüger» comme on l’appelle ici, est le plus grand Parc National d’Afrique du sud, avec 2 millions d’hectares. Il s’étire au nord-ouest du pays, à environ 4h de route de Johannesburg, sur une longue bande étroite de 350 km du nord au sud et 60 km d’est en ouest. Avec quelques rivières le traversant, une altitude n’excédant pas 839 m, des paysages à couper le souffle, une biodiversité impressionnante, de nombreux sites archéologiques et historiques, une gestion de l’environnement à la pointe mondiale, le Kruger est une véritable institution, un « Etat dans l’état », à ne surtout pas confondre avec un parc d’attractions.

Les animaux sont chez eux, vraiment et totalement. Les grincheux reprochent d’ailleurs au Krüger National Park d’être «trop» bien organisé, mais le respect de cette nature si fragile sous les caprices des humains est à ce prix. Et l’organisation n’enlève rien au dépaysement. Les locaux s’y ressourcent, seul ou en famille, les touristes sont émus de voir enfin des animaux sauvages et les fous des félins, oiseaux, insectes, fleurs, mais aussi les passionnés de photos matinales et de nuits étoilées dans le «bush» se régalent.

Que voir au Krüger National Park?

Pour commencer le voyage et entrer dans le monde du Krüger, n’hésitez pas à consulter le site des parcs nationaux http://www.sanparks.org/parks/kruger), très complet en cartes et en informations générales sur l’hébergement, les neuf entrées du parc, les chemins de randonnée, la couverture du réseau téléphonique (rare !), la végétation, les lodges de luxe, les endroits pour voir tel ou tel animal, les points d’eau…

krüger national park

Dans vos découvertes, vous apprendrez peut-être que le parc doit son nom à Paul Krüger, figure du nationalisme Boer et président de la République du Transvaal d’alors, qui avait imaginé dès 1884 un espace pour préserver la nature. Il aura fallu attendre 1926 pour que le parc voie le jour officiellement avec la loi sur les parcs nationaux, et 1927 pour que les premiers visiteurs y entrent en voiture, pour un penny. Ils sont encore peu nombreux à cette époque mais le succès est déjà en route, ils seront 26 000 en 1935…et autour d’un million par an aujourd’hui !

Tous viennent voir cette extraordinaire biodiversité africaine lors d’un safari en Afrique du Sud, cette authenticité qui fait défaut dans nos vies modernes. 835 km de routes goudronnées, 1739 km de pistes, 336 espèces d’arbres, 34 types d’amphibiens, 114 espèces de reptiles, 507 d’oiseaux, 50 de poissons et 147 mammifères dont bien sûr, les Big 5 – lion, léopard, éléphant, buffle et rhinocéros, 254 sites classés patrimoines culturels, dont quasiment 130 sites d’arts rupestres. Le Krüger National Park abrite tant de vies!

Hébergements au parc Krüger

Pour les visiteurs d’un jour, il faut bien se renseigner sur les horaires d’ouverture et de fermeture, elles changent avec les saisons.

Pour les visiteurs de plusieurs jours, renseignez-vous aussi sur l’horaire maximal pour arriver à votre hébergement, les retards sont rarement un bon signe pour les rangers  et vous aurez une amende à payer à votre sortie !

safari afrique du Sud

Le Krüger National Park rassemble plus de 25 possibilités d’hébergement et on dénombre plusieurs lodges de luxe dans la partie des concessions privées (situées surtout au sud du parc). Le Krüger offre cette chance à tous les budgets de découvrir la faune africaine et plus de 2000 personnes travaillent avec passion à protéger la nature d’un tourisme de masse.

Il n’y a pas de gros hôtels mais des huttes en dur, des « safari tent » et des bungalows, le tout bien réparti sur différents camps. Les huttes sont un brin rustique mais terriblement authentique et c’est souvent cela que l’on vient chercher. Les lodges privés offrent généralement une prestation extraordinaire au cœur du bush, à la fois douillette et sauvage, intime et privilégiée.

Quelques règles à respecter au Krüger National Park

Lorsque vous entrez dans le parc, n’oubliez pas que les intrus ici, c’est nous! Les règles érigées par le Parc doivent être respectées à la lettre, sous peine de sanction judiciaire, voire pire, d’être le prochain casse-croûte d’un animal. Donc :

  • On n’excède pas 50 km/h sur route et 40 km/h sur piste ; Il y a beaucoup de radars !
  • On ne jette rien par-dessus les fenêtres du véhicule
  • On ne sort pas du véhicule, ni pour une pause pressante et encore moins pour prendre la photo « de plus près » !
  • On ne pique-nique pas ailleurs que sur les aires dédiées (« Picnic sites »)
  • On ne fait pas de « hors-pistes »
  • On ne vient pas avec son animal de compagnie, même si c’est un reptile qui pourrait voir des copains
  • On ne nourrit pas les animaux : la chaîne alimentaire naturelle doit être respectée et leur donner des chips n’en fait pas partie !
  • On ne fait pas de bruits intempestifs ni en journée ni en soirée où le silence est exigé entre 21h30 et 6h.
girafe

Si on respecte ces règles, le voyage sera mémorable. Il n’y a qu’à circuler et observer, écouter et apprécier. En toute discrétion.

Et par pitié, n’emmenez pas de téléphones qui font des sonneries à faire fuir les mouches tsé-tsé ou des tablettes pour prétexter suivre le chemin en direct : le direct, c’est devant vous! Rien ne vaut le spectacle de l’éléphanteau suivant sa grosse maman (12 000 éléphants dans le parc); celui des zèbres traversant la route au triple galop, comme s’ils fuyaient un incendie. Celui du lion (1500 dans le parc) qui décide de s’allonger devant votre véhicule et de faire sa sieste (il faut alors faire demi-tour ou bien… attendre !). Celui d’un point d’eau au matin, où vous verrez peut-être un des 5000 rhinos du parc, 2500 buffles ou 1000 léopards. La nature est tellement extraordinaire, le Krüger National Park vous l’offre sur un plateau alors re découvrez le silence et le temps de vivre lentement, Facebook attendra… 😉

Peace Park

Le parc Krüger est en perpétuelle recherche pour préserver au mieux la nature toujours en évolution.

elephant kruger park

En 2002, il a été incorporé dans le «Great Limpopo», un des dix parcs transfrontaliers pour la Paix (Peace Parks) que compte l’Afrique australe. Le Great Limpopo est un énorme territoire de plus de 3 millions d’hectares (la taille des Pays-Bas) à cheval sur le Mozambique, l’Afrique du sud et le Zimbabwe. Les trois pays essaient, en tout cas officiellement, de combiner leurs efforts pour respecter au mieux la liberté des animaux et leurs migrations naturelles, mais aussi pour lutter contre le braconnage, véritable fléau.

Aller au Krüger National Park sera sûrement un voyage dans le voyage en Afrique du Sud. Il se peut, il est vrai, que vous ne voyiez pas «grand-chose», parce que les animaux, ce jour-là, auront décidé d’une autre route. Mais si vous réussissez à vous ouvrir à tout ce que la nature sauvage a comme richesses, vous ne pourrez repartir qu’heureux et un brin différent. En mieux!

Si visiter le Krüger National Park en Afrique du Sud vous intéresse, n’hésitez pas à nous en faire part dans votre demande en cliquant ici.

devis afrique du sud

Facebook Comments

POST A COMMENT.

CommentLuv badge