Prêts pour une expérience unique?

Un service sur mesure contact@voyage-afriquedusud.fr

Santé et vaccins pour voyager en Namibie

vaccins en Namibie

Santé et vaccins pour voyager en Namibie

Avant d’entreprendre un voyage quel qu’il soit, il est impératif de se renseigner sur les conditions sanitaires dans votre destination. Chaque pays a ses particularités et même s’il est impossible de faire des généralités, l’Afrique reste un continent où il faut faire attention. Même si les conditions sanitaires en Namibie sont bonnes, chaque région et chaque saison présente ses propres caractéristiques. Notre agence de voyage vous livre toutes les informations essentielles à la préparation de votre départ: les vaccins en Namibie, les conditions sanitaires, les risques, les précautions à prendre… 

Les vaccins en Namibie à faire avant le départ

La Namibie jouit de conditions sanitaires globalement satisfaisantes. Grâce à son climat sec la majorité de l’année, aucune des maladies fréquentes en Afrique n’y sévit. Il n’y a donc pas particulièrement de vaccins en Namibie à faire absolument. Si vos vaccins universels sont à jour, vous n’aurez pas de problème: diphtérie, tétanos, coqueluche, polio, hépatite A. Il est fortement recommandé de faire ces vaccins en Namibie autant que n’importe où dans le monde. Sont également conseillés les vaccins contre la typhoïde, et éventuellement la rage et la méningite à méningocoque. Mais rien d’obligatoire, cela dépend surtout de votre historique médical personnel et de la durée de votre séjour.

Si vous prévoyez de voyager avec des enfants, il est préférable d’envisager sérieusement le vaccin contre la rage. Surtout en cas de long séjour dans le nord du pays. En cas de morsure par un animal sauvage susceptible de porter la maladie, cela vous permettra de disposer de plus de temps pour administrer les injections antirabiques. Celles-ci doivent dans tous les cas être administrées dans les plus brefs délais, mais elles sont généralement seulement disponibles dans les hôpitaux des grandes villes.

Notez que si vous entrez en Namibie après avoir visité un pays où sévit la fièvre jaune, il vous faudra présenter une preuve de vaccination à n’importe quel poste frontière. Cela peut prendre la forme d’un certificat ou d’un carnet de vaccination international. Sinon, pas d’entrée sur le territoire !

La qualité des soins médicaux en Namibie

Après les vaccins en Namibie, l’autre information importante à connaître est la qualité des soins médicaux. En effet, il faut pouvoir anticiper en cas d’urgence. Heureusement, la Namibie est plutôt bien équipée. Les infrastructures médicales y sont nombreuses, surtout dans les grandes villes et en particulier à Windhoek. Les médecins sont bien formés et compétents. Un système de pharmacies de garde est même en place dans une grande partie du pays.

vaccins en Namibie

Renseignez-vous cependant auprès de votre assurance avant votre voyage en Namibie, pour savoir si elle vous couvre à l’étranger. Il est important d’être sûr qu’elle prendra en charge vos frais médicaux, ainsi qu’un éventuel rapatriement. Pour plus de sécurité, procurez-vous une attestation d’assurance en anglais avant votre départ, et gardez-là constamment avec vous. Les hôpitaux n’en seront que plus enclins à vous admettre en cas de problème. En effet, aucun médecin ne vous admettra dans un hôpital sans s’être d’abord assuré de votre solvabilité. Certains peuvent même exiger un versement immédiat de sommes colossales. D’où le besoin essentiel de pouvoir contacter immédiatement son assurance…

Les conditions alimentaires en Namibie

Les conditions alimentaires en Namibie, comme les conditions sanitaires, sont plutôt bonnes. Les règles à suivre relèvent plus du bon sens que de la protection contre un réel danger. Mais dans les zones les plus insalubres, en particulier les bidonvilles, il existe tout de même des risques de maladies infectieuses comme la tuberculose, la polio ou le choléra.

Pour se protéger contre ces maladies, quelques gestes simples suffisent. Il convient de se laver régulièrement les mains, en particulier avant les repas. Les gels hydro-alcooliques suffisent si vous disposez pas d’une salle de bains à proximité. Pour ce qui est de l’alimentation en elle-même, évitez tout ce qui est cru: les fruits et légumes, qu’il faut peler avant consommation, mais aussi les fruits de mer, poissons, coquillages. Faites tout cuire ! De la même manière, optez toujours pour l’eau minérale en bouteille (vérifiez bien qu’elle soit scellée !) au lieu de l’eau courante.

Si vous présentez des symptômes de tourista, allez voir un médecin. Une consultation chez un généraliste coûte environ 300$N, ce qui équivaut à un peu moins de 20€.

Le paludisme et le sida en Namibie

Le paludisme, aussi appelé malaria, est l’une des maladies majeures qui ravagent le continent africain. Les Africains qui en sont touchés sont incroyablement nombreux. Malgré qu’il soit parfaitement possible de vivre longtemps en portant la maladie, elle fait partie des plus redoutées.

En Namibie, la situation n’est pas alarmante. Grâce à son climat, le territoire échappe en grande majorité à la maladie, sauf dans la partie la plus humide du nord et nord-est. Les zones les plus touchées sont les provinces de Kavongo, Caprivi, Omusati, Oshana, Ohangwena, Oshikoto, Otjozondjupa et Omaheke.

Les meilleures méthodes de protection contre le paludisme sont assez simples. C’est une maladie parasitaire, transmise pas les piqûres de moustiques. En premier lieu, couvrez-vous les bras et les jambes dès le coucher du soleil. Puis ne lésinez pas sur les protections individuelles: répulsifs pour peau et vêtements, crèmes, moustiquaires, diffuseurs électriques, etc. Tout est bon pour éviter de se faire piquer ! Selon les conditions de votre voyage en Namibie, il faudra considérer un traitement antipaludéen. Pendant la saison sèche, ce n’est pas nécessaire si vous n’allez pas plus au nord que le Parc National d’Etosha. Mais pendant les pluies, il vaut mieux y avoir recours car le risque s’étend. Pour des informations plus précises selon vos dates de voyage en Namibie et votre parcours, adressez-vous à votre médecin ou à un centre de conseil aux voyageurs.

Quant au sida, environ 15% de la population namibienne est touchée, selon les estimations. Cette proportion est un peu moins importantes que dans les pays voisins, comme l’Afrique du Sud ou le Botswana. Si vous n’engagez pas de relation intime avec quelqu’un portant le virus et si vous n’utilisez pas de seringue potentiellement contaminée, aucun risque. Cependant, on ne sait jamais, et en cas d’exposition accidentelle, des structures sont là pour fournir les soins nécessaires. Elles vous offriront aussi la possibilité de faire un dépistage si vous avez un doute. De même en cas d’agression sexuelle, des infrastructures existent: consultez immédiatement un médecin, et portez plainte auprès des autorités.

Attention, toutes ces informations sont susceptibles d’évoluer !  Il est donc important de vérifier les conditions sanitaires actuelles en Namibie sur le site de l’Institut Pasteur.

Vous avez encore des questions sur les vaccins en Namibie ? N’hésitez pas à nous les poser dans votre demande de devis.

demander-autotour-namibie

Post a Comment