Découvrir Tsodilo : des milliers d’années d’histoire

Au Nord-Ouest du Botswana se trouve un lieu enchanteur, Tsodilo. Situé en plein cœur du désert du Kalahari et à quelques kilomètres de la Namibie, c’est l’un des plus beaux sites du pays. Et Tsodilo mérite largement ce titre. L’aridité du désert n’empêche en rien d’accéder à ce site archéologique millénaire, qui témoigne de l’histoire du pays, mais encore plus, de l’histoire du monde. C’est une aventure comme peu ont la chance de vivre qui s’offre à vous. Au cœur du Botswana, partez grâce à notre agence de voyage à la recherche d’un temps oublié… 

Petite histoire de la Grande Histoire de Tsodilo

Les historiens font remonter les premières traces de présence humaine à cet endroit il y a plus de cent mille ans. Beaucoup plus récemment, il y a environ quatre mille ans, les premières peintures rupestres ont été dessinées et gravées sur les roches. Les archéologues ont découvert sur celles-ci environ quatre mille cinq cents peintures rupestres différentes ! Certaines communautés humaines y vivent encore aujourd’hui, quand bien même l’hostilité du désert rende ce lieu difficile à vivre.

Le peuple San, notamment, habite toujours la région et voue à Tsodilo et à ses collines un respect sacré. Terres de leurs ancêtres, les esprits de ces derniers sont, dans leurs croyances, toujours présents dans ces lieux vénérables. La communauté San n’est toutefois pas la seule à vivre encore sur ces lieux. Pour chacun, ils représentent pourtant la même chose. A la fois terres de leurs ancêtres et lieu sacré où les esprits se retrouvent, Tsodilo est à visiter impérativement. Tsodilo est donc un véritable témoignage de l’histoire du monde. Classé au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001, il fait aujourd’hui partie des lieux incontournables lors d’une visite au Botswana. Pour voyager à Tsodilo, il faudra se préparer à en prendre plein la vue.

tsodilo peinture rupestre

Peintures rupestres découvertes à Tsodilo

L’unicité de Tsodilo et de ces collines en quelques mots

Si Tsodilo est aussi protégé et conservé, notamment par l’UNESCO, ce n’est pas pour rien. L’importance de ce patrimoine historique et culturel est démesurée. Il existe très peu de site archéologique comme celui-ci. Tout d’abord, il faut savoir que trois collines principales constituent ce que l’on appelle Tsodilo Hills. La première est appelée « the Male », tandis que la deuxième est nommée « the Female » et la troisième et dernière, « the Child ». Elles sont formées de quartzite, une roche qui a permis la conservation des lieux et des peintures rupestres tout en réduisant le phénomène d’érosion. Ces mêmes peintures ont été retrouvées dans environ quatre cents lieux différents, à proximité immédiate des Tsodilo Hills.

tsodilo peinture rupestre2

Premières traces écrites de présente humaine à Tsodilo

En plus de ces peintures, les archéologues ont découvert de nombreux signes qui prouvent que la région est habitée depuis des milliers d’années. Voyager à Tsodilo c’est plonger dans une histoire commune de l’humanité, et découvrir l’une des plus vieilles régions d’habitation du monde. De la poterie, des outils et objets du quotidien divers ont été retrouvés, ce qui permet aujourd’hui d’affirmer l’importance de Tsodilo et de son patrimoine. Vous aurez d’ailleurs la possibilité de vous rendre dans le petit musée qui se trouve à l’entrée du site afin d’en apprendre un peu plus sur ce lieu, que l’on croit doté de pouvoirs particuliers. Vous serez accompagné d’un guide qui pourra vous emmener voir les plus belles peintures rupestres de Tsodilo. Sachez qu’en plus, vous ne serez pas déçus par les paysages. Au milieu du désert du Kalahari, c’est une sensation d’immense liberté que l’on ressent. Les panoramas sont à couper le souffle. Ils le seront encore plus lors d’un coucher de soleil où les arbres et rochers se parent de couleurs incomparables…

Tsodilo hills

Tsodilo Hills, au cœur du Botswana

Informations pratiques pour se rendre et loger à Tsodilo

Voyager à Tsodilo se prépare un minimum à l’avance, et pour cela, voici quelques recommandations. Faisant partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, le lieu est relativement accessible, quand bien même il se trouve au cœur du désert du Kalahari. Ce sera pour vous l’occasion de découvrir les paysages magnifiques des alentours du site. La route principale que vous pourrez emprunter partira du Delta de l’Okavango, et fera un quasi angle-droit sur l’A35. Soyez préparés à rouler sur de la piste par endroits, mais rien de bien méchant.

Pour ce qui est du logement, il existe une aire de camping sur le site même de Tsodilo Hills. Ce sera la meilleure option pour ceux qui souhaitent profiter pleinement de ce lieu magique et y passer quelques jours. Vous pourrez également loger à Shakawe, où le nombre de logements disponibles sera plus important. La ville se trouve à environ une petite soixantaine de kilomètres du site de Tsodilo. Là-bas, au bord de Delta de l’Okavango, des hôtels, des lodge ou bien des backpackers pourront vous permettre de passer une nuit à proximité de Tsodilo Hills. En particulier, l’un d’entre eux, appelé Drotsky Cabins Shakawe vous permettra de dormir comme un bébé et vous reposer des heures de marche de la journée. Vous pourrez d’ailleurs réserver en avance et en ligne pour que votre trajet soit facilité et que la question de l’hébergement soit résolue.

Si vous êtes prêts à aller découvrir les terres de Tsodilo, ses peintures rupestres et ses merveilles archéologiques, demandez ici un devis et notre agence se fera un plaisir d’y organiser votre séjour. En plein cœur de la nature, avec des paysages grandioses, c’est l’un des plus beaux sites du Botswana…

demande sejour au botswana

Facebook Comments

POST A COMMENT.