Prêts pour une expérience unique?

Un service sur mesure contact@voyage-afriquedusud.fr

Deadvlei: Visitez l’un des plus beaux sites de Namibie

arbres morts du Deadvlei

Deadvlei: Visitez l’un des plus beaux sites de Namibie

Deadvlei est situé tout près de Sossusvlei, dans le désert du Namib en Afrique. Bien moins connu que son voisin, son nom ne vous dit peut-être rien. Et pourtant, si vous avez vu des photos du désert du Namib, il s’agissait sûrement de photos de Deadvlei ! Deadvlei est un pan d’argile remarquable avec ses acacias morts noirs qui contrastent avec le sol blanc du pan et les dunes rouges tout autour. Un site naturel absolument incontournable lors d’un voyage en Namibie. C’est la raison pour laquelle nous vous avons préparé ce guide complet avec tous nos conseils pour ne rien rater.

Les origines du désert de Deadvlei en Namibie

Pour comprendre les origines de Deadvlei, il faut remonter un petit peu dans le temps. Environ 900 ans. Le pan s’est formé lorsque la rivière Tsauchab a débordé et que l’excès d’eau a permis aux arbres, des acacias, de pousser. Il s’agissait alors d’un véritable oasis au coeur du désert du Namib. Mais au fil des années, les dunes de sable ont complètement encerclé le pan, empêchant à la rivière d’atteindre la zone. Asséchés et brulés par le soleil, les acacias sont morts. Mais le climat namibien exceptionnellement sec de cette région d’Afrique leur a empêché de se décomposer et ils se dressent là depuis lors, en véritables souvenirs du passé. C’est d’ailleurs directement à cette histoire que l’endroit doit son nom. « Dead » vient de l’anglais qui veut dire « mort » et « vlei » de l’afrikaans pour « marais ». Un marais mort, en effet.

arbres morts du Deadvlei

Aujourd’hui, Deadvlei (ou encore Dead Vlei) est – à juste titre – l’un des sites les plus visités de Namibie et même un emblème national. C’est notamment un paradis pour les amateurs de photographie tant le paysage est remarquable. Entre les arbres noirs squelettiques, le sol blanc, les dunes rougeâtres et le ciel d’un bleu intense, le contraste est saisissant et donne des images incroyables. Mais on ne peut se rendre compte de la grandeur du site qu’en s’y rendant, les images sont toujours d’une autre dimension en vrai. Les photos des arbres et des dunes, aussi belles qu’elles soient, ne peuvent pas rendre justice à Deadvlei et vous préparer à sa taille.

Deadvlei VS Sossusvlei

En réalité, il n’y a pas de raison d’opposer les deux sites puisqu’ils sont aussi exceptionnels l’un que l’autre, et que vous pourrez les découvrir tous les deux lors de votre visite de cette région de Namibie.

Le mot Sossusvlei, comme Deadvlei, vient du mélange de deux langues. Dans ce cas, il s’agit du nama et de l’afrikaans. Il se traduit littéralement par « cul-de-sac » (du mot nama « Sossus ») et « marais » (de l’afrikaans « Vlei »). À proprement parler, Sossusvlei désigne spécifiquement le marais salé et argileux qui se trouve à la fin du cours de la rivière Tsauchab. Cependant, on appelle souvent Sossusvlei toute la région, y compris la dune 45, Deadvlei et Hiddenvlei.

Il y a quelques 60 000 ans, il semblerait que la rivière Tsauchab se jetait dans l’océan Atlantique. En raison de l’ensablement et de la coupure de la rivière, des vleis (sortes de cuvettes) se sont créées sur les 50 km qui mènent à l’océan. Et pour couronner le tout, le vent a formé les fameuses dunes de 300 mètres de haut qui entourent les vleis.

Sossusvlei est le plus connu des vleis de la région. Il est notamment célèbre pour son inondation annuelle. Lorsque d’exceptionnelles pluies s’abattent sur le désert, le bassin de Sossusvlei se remplit. Il apparaît alors comme un lac, créant une scène d’abondance éphémère inoubliable en plein désert. Ceci étant dit, il est impossible de prévoir l’inondation, et seuls les plus chanceux pourront admirer ce spectacle de la nature, l’un des plus beaux d’Afrique et même de notre planète.

Sossusvlei sec

Bien que valant tous deux une visite, nous avouons avoir une petite préférence pour les paysages de Deadvlei, dont les contractes sont plus saisissants. Mais la bonne nouvelle, c’est qu’ils sont très proches l’un de l’autre, séparés seulement par quelques dunes de sable. Ainsi, vous pourrez visiter les deux lors de votre excursion.

La visite de Deadvlei

Comment s’y rendre ?

La première étape pour se rendre à Deadvlei, c’est Sesriem, où se trouve l’entrée du parc du Namib-Naukluft. Depuis Windhoek, il faut compter environ 4 à 5 heures de route (essentiellement en plein désert). Une fois à Sesriem, pas de possibilité de vous perdre. L’entrée du parc se trouve près de la seule station service de Sesriem (profitez-en d’ailleurs pour vous ravitailler).

Pour entrer dans le parc, il vous faudra payer les frais d’entrée. En 2022, ils sont de N$ 150 (environ 9€) par adulte, N$ 100 (environ 6€) et N$ 50 (environ 3€) par véhicule jusqu’à 10 places.

Une fois dans le parc, il faut compter environ 1 heure pour atteindre la Dune 45 qui se trouve à 45 km de l’entrée (d’où son nom). Pour rejoindre Deadvlei, passer la Dune 45 et continuer jusqu’au parking suivant. La plupart des visiteurs y laissent leur voiture et empruntent une navette 4×4. La raison ? Le dernier tronçon de 2 km jusqu’à Deadvlei est entièrement constitué de routes sablonneuses au milieu des dunes et à moins d’être un conducteur expérimenté et d’avoir un excellent véhicule, il y a de grandes chances d’y rester bloqué. Nous recommandons donc de profiter de la navette de NWR (Namibia Wildlife Resorts, l’organisme qui gère tous les parcs nationaux de Namibie). Il vous en coûtera N$ 180 (environ 11€) par personne.

Si vous préférez profiter d’un guide, la majorité des établissements de la région proposent des excursions à la découverte de Sossusvlei et Deadvlei. Vous serez alors pris en charge dès votre logement et votre guide vous accompagnera durant toute la visite.

Nos conseils pour une visite réussie

Nous vous recommandons de commencer votre journée vers Deadvlei le plus tôt possible. En effet, n’oubliez pas que vous serez au beau milieu du désert, et que la température peut monter très vite. De plus, plus vous irez tôt, et plus vous pourrez profiter de ce site exceptionnel sans la foule. Sans oublier bien sûr la beauté d’un lever de soleil sur le plus vieux désert du monde (vos photos seront d’autant plus magnifiques avec la couleur orange et rouge du sable des dunes). Vous devrez donc quitter Sesriem de nuit afin d’arriver à Deadvlei aux premières lueurs du jour.

A votre arrivée, nous vous recommandons de commencer par l’ascension de Big Daddy, la plus haute dune de la région avec ses 325 mètres. Big Daddy se situe entre Sossusvlei et Deadvlei. Une fois en haut de la dune, vous pourrez profiter d’une vue exceptionnelle sur Deadvlei. Puis vous pourrez dévaler la pente dans le sable en courant pour en rejoindre son coeur ! Une expérience inoubliable ! Vous pourrez ensuite rejoindre Sossusvlei, à 1 km, et poursuivre votre expédition. N’oubliez pas de prendre beaucoup d’eau, une bonne crème solaire, un chapeau, de bonnes chaussures ainsi que des vêtements légers et couvrant. Les conditions dans le désert peuvent être particulièrement éprouvantes.

dunes surplombant le Deadvlei

Si vous n’êtes pas du genre à vous lever tôt, il est également possible de visiter le parc pour le coucher du soleil. Pensez simplement à prévoir assez de temps pour redescendre de la dune dans le sable et rejoindre Sesriem avant qu’il fasse complètement nuit.

Où loger pour la visite de Deadvlei ?

La majorité des logements dans la région se trouvent à Sesriem ou dans ses alentours (au beau milieu du désert). Que vous soyez du genre à faire du camping en Namibie ou à séjourner dans des établissements 5 étoiles, vous y trouverez votre bonheur. Si vous tenez à loger dans le parc du Namib-Naukluft, une seule option, le Sossus Dune Lodge. ll bénéficie d’un énorme avantage, c’est qu’il offre la possibilité à ses clients d’atteindre Sossusvlei et Deadvlei en avant première, avant l’ouverture du parc au grand public.

Certains logements se trouvent à quelques dizaines de kilomètres de Sesriem. Si faire un petit peu de route ne vous dérange pas, ce peut être une bonne idée pour vous assurer une retraite des plus paisibles et économiser sur le prix de la nuit.

Quoi qu’il en soit, la très grande majorité des établissements de la région proposent un séjour de qualité et des activités inoubliables. Visites guidées de Deadvlei et de Sossusvlei ou du canyon de Sesriem, randonnées guidées, sorties en 4×4, petit déjeuner ou dîner dans les dunes, ou encore survol du désert du Namib en montgolfière… tout est pensé pour que vous y viviez une expérience incroyable et inoubliable.

Si vous êtes tenté par une visite de Deadvlei, n’hésitez plus à l’intégrer à votre voyage en Namibie et cliquez ici pour une demande de devis.

FAQ

Comment se rendre à Deadvlei ?

En voiture, Deadvlei se trouve à un petit peu moins de 5h de route de Windhoek. Il est également possible de s’y rendre en avion-taxi. Si vous n’avez pas de 4×4, des navettes sont disponibles pour emprunter les pistes ensablées.

Quelle est la meilleure saison pour visiter Deadvlei ?

Deadvlei se visite très bien toute l’année. Entre novembre et mai, il fait très chaud la journée et les soirées sont agréables. Entre avril et octobre, les températures en journée sont beaucoup plus supportables, mais les nuits peuvent être très froides.

Où loger autour de Deadvlei ?

Il y a de nombreuses options de logement, allant du camping aux très luxueux établissements. Il est possible de loger tout près de l’entrée du parc, à Sesriem, ou de s’excentrer un petit peu. Seul le Sossus Dune Lodge est situé dans le parc.

Post a Comment