La route des jardins, combinaison gagnante

Longeant une partie de la côte sud-ouest du pays, la route des Jardins (ou « Garden Route ») regroupe tant de points d’intérêts qu’elle est devenue au fil des années, presque un passage obligé pour les touristes en voyage en Afrique du Sud. Elle s’étend du Cap à Port Elizabeth, avec un cœur entre Mossel Bay et Plettenberg Bay.

Le visiteur a accès à un très large éventail d’activités et de paysages, le tout sous un climat agréable quasiment toute l’année: on peut déjeuner dans un village typique, passer des cols montagneux sauvages, admirer des baleines les deux pieds sur la terre ferme, jouer au golf sur des parcours corsés, se baigner dans des stations balnéaires modernes, camper, manger, marcher, nager, rouler… La Garden Route est pour tous les goûts et tous les budgets!

Mossel Bay, étape sur la Garden Route

Un peu d’histoire pour commencer, ou peut-être beaucoup puisque le premier européen à avoir doublé Le Cap et jeté l’ancre en Afrique du sud l’a fait à Mossel Bay, en 1488! Bartholomeus Diaz avait ainsi offert au roi du Portugal d’alors une nouvelle route vers les Indes et leurs épices chéries dans les cours européennes. Vous pouvez admirer une réplique de la caravelle de Diaz au Musée Maritime de Mossel Bay. Et ne manquez pas de voir le Milkwood devant le musée, véritable arbre postal sous lequel les marins laissaient des messages aux bateaux suivants !

Knysna, Tsitsikamma et Wilderness, trésors du Parc National de la Garden Route

Le parc national de la route des jardins en Afrique du Sud offre un montage captivant de paysages à la fois océaniques et terrestres. Il regroupe trois sections portant les noms des villages voisins, Tsitsikamma, Wilderness et Knysna.

Tsitsikamma («l’endroit de beaucoup d’eau» en Khoi), accueille le point culminant de la Garden Route, le Mont Tsitsikamma et ses 1705m d’altitude. C’est aussi ici que se trouve le «Bloukrans Bridge», le plus grand pont d’Afrique (451m), d’où vous pourrez faire le plus haut saut à l’élastique du monde (216m !). Et c’est encore ici que ce trouve un pont suspendu de 77m au-dessus de «Storm River» qui aboutit à une vue époustouflante de falaises s’écroulant dans l’océan indien. A 195 km de Port Elizabeth et 615km de Cape Town, Tsitsikamma est pour les amoureux des forêts et des chemins côtiers, des campings en zone un peu primitive et des secousses sensorielles!

garden route

Wilderness: Quelle plage! Longue, indomptée et absolument magnifique. Le tout sur fond de forêts luxuriantes, de cours d’eau et d’estuaires. Canoé, vélo, descente en rappel, pêche… Les aventureux auront un terrain de jeu et les moins aventureux ne se lasseront pas de la balade sur la plage, même si l’eau est froide et la baignade dangereuse. Dormez dans le parc ou dans une des maisons d’hôtes près de la plage et essayez de repérer les dauphins !

Knysna: pour le côté un peu mystique des forêts, c’est par ici! Le Big Tree et ses « environ 800 ans » y trône, le caméléon nain se balade en journée sur les hauteurs des arbres et dort au sol, confondu dans des fougères, le squelette d’un éléphant est visible au milieu des bois dans le «Forest Legends Museum» et les «White, Red or Black Elephants trails» sont trois randonnées à pieds à faire selon les niveaux et qui suivent les anciens sentiers des bûcherons. Un régal! Le village de Knysna est une station balnéaire branchée et son magnifique lagon regorge d’animations qui plairont aux familles.

lagon knysna

Les baies des baleines

La baleine a la particularité de ne pas être visible malgré ses 40 tonnes. Elle se balade sous les eaux du monde et se montre, parfois. Plettenberg Bay, Mossel Bay ou Hermanus, font partie des points du globe où vous aurez une très bonne chance d’en apercevoir, le plus souvent accompagnés de dauphins et d’otaries. A Hermanus, par exemple, village côtier touristique à 120 km à l’est du Cap, le sanctuaire marin de «Walker Bay» permet aux baleines à bosse (avec les callosités sur la tête) de mettre bas en toute sérénité (juillet) puis de vivre leur saison des amours (octobre) tout aussi tranquillement. Des mâles sautent dans les airs pour impressionner les femelles, on entend partout des «flap» et des «pshiiit», on entrevoit des bouts de nageoires et surtout on écoute ces sons si particuliers qui nous rappellent combien ces géants communiquent et échangent. Vous pourrez les voir de plus près sur l’eau, sur l’un des rares bateaux possédant le droit de naviguer dans la réserve marine, mais une virée sur l’un des sentiers du littoral, avec de bonnes jumelles, c’est bien aussi. Et quand l’été austral arrive, les baleines repartent 8000km plus loin, vers l’Antarctique. Leurs cousins requins eux, sont là quasi toute l’année, et vous pouvez même descendre dans une cage immergée pour les admirer!

baleines en afrique du sud

Plettenberg Bay

Les touristes adorent cette station balnéaire de la Garden Route, qui mélange harmonieusement lagon, océan et montagne. Les locaux – souvent citadins fortunés de Johannesburg comme du Cap – y ont leurs maisons secondaires. Quelques signes de tourisme de masse, mais globalement, « Plett » réussit à préserver une élégance «sooo chic», faisant d’elle une nouvelle halte de qualité pour qui découvre la Route Des Jardins.

Il y a quelques années, lorsque le pays s’est ouvert au monde, le slogan des autorités touristiques était : «L’Afrique du sud, le monde en un seul pays». Il y a toujours quelque chose comme ça dans cette Garden Route, un brassage, une évolution, presque une floraison permanente.

Alors, êtes vous tentés par une découverte de la Garden Route? N’hésitez plus à l’intégrer à votre autotour en Afrique du Sud et cliquez ici pour une demande de devis.

devis afrique du sud

Facebook Comments

POST A COMMENT.

CommentLuv badge